mardi 12 janvier 2016

Greenpeace affirme que la déforestation en Argentine, au Brésil et au Paraguay intensifie les inondations

12/01/2016 - http://www.actulatino.com/

Alors que le phénomène météorologique El Niño s’abat en Amérique du Sud engendrant de fortes précipitations et des inondations catastrophiques dans de nombreuses régions, Greenpeace tire la sonnette d’alarme en invoquant l’impact de la déforestation comme facteur aggravant.
Pour les experts en écologie, la perte de la couverture forestière au Brésil, en Argentine, et au Paraguay ne permet plus une bonne absorption de l’eau de façon naturelle, ces trois pays sud-américains sont classés selon l’organisation parmi les 10 pays les plus frappés par la déforestation au monde, ce qui expliquerait la recrudescence des inondations au-delà de phénomènes météorologiques exceptionnels.
Lors d’une interview accordée à ABC Color (quotidien paraguayen), Hernán Giardini, représentant de l’organisation Greenpeace en Argentine a affirmé : « L’Argentine, le Brésil et le Paraguay sont parmi les 10 pays où la déforestation est la plus importante dans le monde entier. La crue des fleuves frontaliers est à l’origine des pires inondations de ces derniers temps. Ce sont près de 170 000 personnes qui ont été évacuées dans les trois pays. L’eau ne s’écoule pas naturellement pour canaliser les... Lire la suite