mardi 26 septembre 2017

Le Brésil annule un décret d’exploitation minière en Amazonie

26/09/2017 - www.lemonde.fr

La décision visait à supprimer la Réserve nationale de cuivre et associés (Renca), d’une superficie de 47 000 km2 dans la jungle amazonienne, pour permettre à des sociétés privées de l’exploiter.

Le gouvernement du Brésil, cible de vives critiques à l’intérieur du pays comme à l’étranger, a fait marche arrière et annoncé lundi 25 septembre qu’il annulait le décret autorisant l’exploitation minière d’une gigantesque réserve d’Amazonie par des compagnies privées.

La présidence va publier mardi un nouveau décret qui « rétablit les conditions de la zone, conforme au document qui a créé la réserve en 1984 », a annoncé le ministère des mines et de l’énergie (MME) par voie de communiqué.

« Le pays doit croître et créer des emplois, attirer des investissements dans le secteur minier, notamment pour exploiter le potentiel économique de la région », poursuit néanmoins le ministère.

Le décret qui a déclenché la controverse, signé le 23 août par le président conservateur, Michel Temer, visait à supprimer la Réserve nationale de cuivre et associés (Renca), d’une superficie de 47 000 km(plus grande que la surface du... Lire la suite