samedi 17 décembre 2016

Les Indiens équatoriens en danger face à l'État et aux compagnies minières

17/12/2016 - https://blogs.mediapart.fr

En août dernier, une force constituée par plus de 1 500 militaires et policiers équatoriens avait expulsé quatre familles shuar (32 personnes) et détruit les modestes « chozas » (maisons traditionnelles en bois et paille) de la communauté de Nankintz à grands coups de pelleteuses pour y établir un campement de base pour les travailleurs de la multinationale minière chinoise EXSA. Le 21 novembre dernier, un groupe de shuars était parvenu à réoccuper le terrain du campement, mais en furent délogés dès le lendemain. Ces affrontements violents avaient fait des blessés des deux côtés et la présence brutale et menaçante des forces de l’ordre dans cette zone de forêt amazonienne avait traumatisé les femmes et les enfants de la communauté. Malgré les allégations du Ministère de l’intérieur qui, en pleine période préélectorale (les élections présidentielles sont programmées pour février 2017), prétendait avoir la situation sous contrôle, de nouveaux heurts sont advenus le mercredi 15 décembre, se soldant par le... Lire la suite